Département V, J. Adler Olsen

Miséricorde (2011); Profanation (2012) ; Délivrance (2013) ; Dossier 64 (2014)
de Jussi Adler Olsen (DK), Editions Albin Michel

Synopsis Tome 1 :
Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ?
Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case...

Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l'inspecteur Mørck, est un véritable phénomène d'édition mondial.

Avis : 5/5
Véritable coup de coeur de l'année 2013, j'ai eu la chance d'obtenir ses trois premiers tomes en même temps, donc les lire à suivre est resté un pur bonheur. Sous l'aspect thriller, un brin d'humour noir qui régale avec des enquêteurs vraiment hors du commun, anticonformistes ; tout ce que j'aime. Et dire que demain sort le tome 4... quelle impatience de l'avoir entre mes mains !

Les visages de Victoria Bergman, E. A. Sund

Persona (2013) ; Trauma (2014) ; Catharsis (2014)
de Erik Axl Sund (SW), Editions Actes sud

Synopsis Tome 1 : 
Une psychothérapeute suit deux patients difficiles : Samuel Baï, un enfant soldat de Sierra Leone et Victoria Bergman, une femme visiblement traumatisée depuis l'enfance. Tous deux présentent les mêmes symptômes : des signes de personnalités multiples.

Avec ce premier roman dark et rageur, Erik Axl Sund signe un polar post punk électrisant et remet l’urgence au cœur du genre.

Avis 5/5 :
Avec un brin de curiosité et de connaissance dans la littérature scandinave, on sent vite la chute de l'histoire. Pourtant, on en doute parfois, on bute sur quelques chapitres, on revient en arrière pour s'assurer d'avoir bien compris. 
Avec le duo qui se cache derrière Erik Axl Sund, Actes Sud vient de trouver un nouveau talent venu du nord qu'on ne pourra qu'apprécier !

Les enquêtes d'Armand Gamache, L. Penny


Nature Morte (2011) ; Sous la glace (2011) ; Le mois le plus cruel (2012) ; Défense de tuer 
(2013) ; Révélation brutale (2014)
de Louise Penny (CAN), Editions Actes Sud

Synopsis :
Nature morte débute en automne, au Québec, alors qu’on découvre le cadavre d’une villageoise adorée de tous, un dimanche de Thanksgiving.
L’inspecteur Armand Gamache, qui dirige la brigade des homicides de la Sûreté du Québec, est chargé de l’enquête. Ce meurtre est déroutant. Qui voudrait voir morte une vieille dame aussi gentille ? Le mystère s’épaissit à mesure que l’on met au jour des oeuvres d’art que la victime a longtemps gardées secrètes. Rustiques, primitives et troublantes, ces peintures touchent différemment tous ceux qui les voient.
Le meurtrier est-il dissimulé dans le tableau ? Son mobile l’est-il également ? Est-ce un pur hasard si la victime avait décidé, quelques jours avant le meurtre, d’exposer son œuvre pour la première fois ? À mesure que l’inspecteur Gamache approfondit son enquête, il découvre de sombres secrets enfouis et déterre d’affreux souvenirs. Quelque part, dans le joli village de Three Pines, quelqu’un n’est pas ce qu’il paraît être.
Nature morte est la première enquête de l’inspecteur Armand Gamache. Best-seller international, le livre a réalisé l’exploit de remporter, dans la catégorie premier roman, le Creasy Dagger au Royaume-Uni, le Arthur-Ellis Award au Canada, l’Anthony Award, le Barry Award et le Dilys Award aux Etats-Unis. La prestigieuse Kirkus Reviews, aux Etats-Unis, en a fait l’un des dix meilleurs romans policiers de l’année.
Avec ce titre, Louise Penny s’est imposée d’emblée comme la nouvelle reine du “cosy mystery”. 

Avis : 5/5
A noter que je n'ai pas eu l'occasion de lire le Tome 1, Nature morte, traitant d'un sujet qui ne m'intéressait pas.
Par contre, après avoir refermé le second volet des aventures de l'inspecteur Armand Gamache, je fus très heureux d'avoir passé trois jours au Canada, dans le froid de l'hiver, bien camouflé dans un petit village à l'air paisible et renfermant des habitants cachant bien des choses. En lisant les trois autres volets, Louise Penny ne m'a pas déçu d'une bribe. 
Je ne qualifierais pas ces romans de supspense, plutôt de roman policier/psychologie car l'auteur nous décrit les pensées de chaque intervenant avec minutie et analyse profonde.

La prophétie des Papes, G. Cooper

La prophétie des Papes, de Glenn Cooper (US), Editions Le Cherche Midi, 2013

Synopsis :
1148, Nord est de la France. Malachie, archevêque d'Armagh et légat d’Irlande, meurt dans les bras de Bernard de Clairvaux, père spirituel des Templiers. Il laisse derrière lui un texte ésotérique, la fameuse Prophétie des papes, dans laquelle il énumère 111 devises qui s’appliqueront aux 111 papes successeurs de Célestin II (1143-1144). Selon lui, le 112e pape sera le dernier.

2013, Rome. Après la mort du pape, 111e successeur de Célestin II, un conclave se tient au Vatican.
Au même moment, une étonnante découverte dans les catacombes romaines, liée aux premières heures du christianisme, risque de remettre en question les fondements mêmes de l’Église.
Elisabetta Celestino, une jeune et brillante archéologue devenue nonne, se retrouve malgré elle au cœur du secret. Et c’est au péril de sa vie qu’elle va devoir tenter de déjouer une conspiration millénaire, ourdie par une mystérieuse confrérie occulte.
De la Rome du 1er siècle après Jésus-Christ à l’Europe contemporaine, en passant par l’Angleterre élisabéthaine du célèbre astronome et occultiste John Dee, Glenn Cooper nous propose, avec ce thriller ésotérique érudit au suspense omniprésent, une fascinante traversée de l’histoire de l’Église. Il y aborde en particulier les énigmes de la fameuse prophétie de Malachie, d’autant plus d’actualité que le pape actuel, Benoit XVI, est le 111e successeur de Célestin II (livre édité durant le pontificat de Benoit XVI).

Avis : 5/5
La prophéties des Papes, ou les prédictions véridiques de Malachie, revisitées ici par un Glenn Cooper surfant sur les vagues de la réussite. Le roman nous plonge à travers vingt siècles, en mettant en scène des personnages réelles et façonnés de manière à rendre l'ouvrage encore plus passionnant.

Le testament des Templiers, G. Cooper

Le testament des Templiers, de Glenn Cooper (US), Editions Le Cherche Midi, 2012

Synopsis :
1129. Lors du Concile de Troyes, Bernard de Clairvaux, directeur de conscience des cisterciens, joue de tout son pouvoir pour faire reconnaître par l’Église l’Ordre des Templiers, avant de militer activement pour la tenue de la deuxième croisade en Terre Sainte.

2010. Ruac dans la région de Sarlat. Par le plus grand des hasards, un étrange manuscrit médiéval est retrouvé, dissimulé dans les murs d’une abbaye cistercienne. C’est la confession d’un moine, le frère Barthomieu, datée de 1307, l’année où, sur ordre de Philippe Le Bel, les Templiers furent arrêtés et emprisonnés. Hugo Pineau, restaurateur de livres anciens, et Luc Simard, archéologue, travaillent activement sur les messages codés contenus dans le texte. Bien vite, leurs recherches les conduisent dans une immense galerie de passages souterrains située sous le village. C’est au cœur de ce labyrinthe, dans une caverne cachée, qu’ils vont tenter de percer les énigmes de Berthomieu et, peut-être, le secret des Templiers. Mais ils ne se doutent pas qu’ils viennent ainsi d'entrer dans un jeu qui va vite s’avérer mortel.
Après Le Livre des morts et Le Livre des âmes, vendus à plusieurs millions d’exemplaires et best seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper nous offre un formidable thriller archéologique et religieux, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d’Histoire. 

Avis : 5/5
Un peu d'archéologie, un brin de religion, une intrigue passionnante qui se déroule à divers moments de l'Histoire, convergeant vers une même fin qu'on ne sent pas venir, jusqu'au détour d'une page qui nous cloue sur place.
A nouveau un livre à la hauteur de celui qui l'a imaginé !