La patience du Diable, M. Chattam

La patience du Diable, de Maxime Chattam (FR), Editions Albin Michel, 2014

Synopsis :
Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur. Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ?

Avis : 5/5
Après La conjuration primitive et sa violence débordante, on retrouve des personnages centraux à travers La Patience du Diable : Ludivine et Segnon.
Cette fois, la violence à laquelle ils sont confrontés est à son apogée et ça pète de partout, sans véritable lien. Chattam excelle à nous plonger dans des scènes chocs avec des victimes peu envieuses tant il les torture.
Nos flics ne savent plus où donner de la tête et devront faire face au Diable et à ses sbires complètement disjonctés.
Le récit se lit facilement et l'on a envie de savoir qui se cache derrière un masque et qui tire toutes les ficelles.
Chattam a frappé fort avec La Patience du Diable, où il a plaisir à nous enliser dans la psychologie sinueuse de réels psychopathes.
Roman à lire sans modération !

S. J.J. Abrams & D. Dorst

S. (Straka), de J.J. Abrams & Doug Dorst (US), Editions Michel Lafon, 2014

Synopsis :
Straka est le nom de l’écrivain le plus énigmatique du XXe siècle. Auteur de dix ouvrages sombres et scandaleux, il aurait trouvé la mort en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité. D’aucuns pensent qu’il est lié au déclenchement de la Première Guerre mondiale, d’autres, qu’il est le nom derrière lequel se cache une sinistre société secrète ; quelques originaux disent même qu’il s’agit de l’esprit d’une nonne martyre s’exprimant par l’intermédiaire d’une fillette de 9 ans ! Éric, doctorant en lettres fasciné par cet auteur, tente de percer son mystère. Pourtant, seul, il piétine. Ce n’est qu’en retrouvant la copie égarée du dernier ouvrage de Straka, Le Bateau de Thésée, annoté par Jennifer, une autre étudiante, qu’il avance dans son enquête. La jeune fille a un esprit plus audacieux que le sien, et ses théories farfelues pourraient bien être plus proches de la vérité que les siennes. Travaillant de concert, les deux étudiants sont désormais tout près de découvrir l’identité de Straka. Un secret qui a pourtant défié le monde pendant près d’un siècle. Et certains sont prêts à tout pour le préserver… jusqu’à faire couler le sang. 

Avis après déballage : 10/5
Avis lecture 1er niveau, Le Bateau de Thésée : 5/5
Avis lecture 2ème niveau, Lecture en marge : 2/5
Avis lecture 3ème niveau, Pièces intégrées : ?/5

Déballage

Un OVNI, l'objet qui redore le blason du livre physique et qui va attirer la jalousie des fanatiques du Ebook. On reçoit d'abord une fourre cartonnée frappée d'un de style gothique. On pousse la languette, et on sort le monstre.
Surprise ! Un livre nommé Le Bateau de Thésée nous arrive dans les mains. Sur la tranche, une étiquette d'une bibliothèque. Pas de 4e de couverture. Sur l'autre face, des tampons de bibliothèque de diverses couleurs, datant de plusieurs décennies parfois.
OK ! Attaquons alors ! On ouvre et là, des feuillets qui volent : une sorte de boussole cryptée, une nappe de restaurant avec un dessin à la main d'une carte géographique, des cartes postales cachetées, fax, extrait d'un journal étranger, analyse, une photo floue en noir et blanc, sans nom, une lettre manuscrite, etc. Les documents émanent du monde entier, ou presque.
Bon bon bon ! Mettons ça de côté et lisons !
Encore une fois, le trouble arrive : des annotations partout en marge, manuscrites de deux écritures différentes, en plusieurs couleurs, tantôt énormes tantôt petites. Parfois, plus de notes que de réel texte.
Plus qu'un livre, un objet venu d'ailleurs, d'une qualité incomparable qu'on regarde à trois fois avant d'ouvrir. Les critiques vont du néant à l'absolu. Pour ma part, un mot : CHEF D'OEUVRE !!!
Très bien, mais... comment lit-on cet OVNI ? Heureusement, des forums fleurissent sur le Web et proposent divers angles d'attaque. Vous l'aurez compris, pour avoir un avis général, il faudra plusieurs semaines de lecture intense. Donc, pas tout le monde aimera, il ne s'agit pas d'une histoire à sonder avant de dormir...
Donc, c'est parti pour la lecture du 1er niveau !

1er niveau

Le Bateau de Thésée est terminé, et mon avis est noyé sous les paradoxes. On suit l'aventure d'un type qui se nomme S. et qui a perdu la mémoire. Au long du récit, il est mené à divers endroits dans un bateau toujours plus démuni. Son histoire est ponctuée de points d'interrogation ; pourquoi ? qui est-il ? qui est cette femme qui semble le connaître ? que lui veulent les marins du bateau ? qui est la fameux Vévoda ? pourquoi un fichu singe croise-t-il sans arrêt sa route ? etc.
Vous l'aurez compris, beaucoup de questions, et pas de réponses...
Si les 200 premières pages sont lentes, la suite mérite qu'on s'y intéresse. Pourtant, arrivé à la dernière page, j'ai ressenti une profonde déception ! Un tel roman mérite mieux, de quoi mettre en rogne d'avoir passé du temps en sa compagnie.
Ce livre ressemble plus à une trame psychologique et/ou philosophique. En le lisant au premier degré, on ne peut le trouver qu'insipide. Mais si l'on va plus profondément, il doit regorgé de richesse. 

 

2ème niveau

3ème niveau

Deception Point, D. Brown

Deception Point, de Dan Brown (US), Editions J.-C. Lattès, 2008

Synopsis :
Une extraordinaire découverte scientifique.
Une manipulation incroyable.
Un thriller exemplaire.

Quand un satellite de la NASA détecte une météorite d'une exceptionnelle rareté enfouie sous les glaces du cercle polaire, cela tombe à pic pour l'agence spatiale, impatiente de faire oublier une série d'opérations ratées. 
À la veille de l'élection présidentielle, alors que son avenir politique est en jeu, le président des États-Unis envoie dans l'Arctique Rachel Sexton, analyste des services secrets, vérifier l'authenticité de cette découverte. Elle y rejoint une équipe d'experts, dont le charismatique océanologue Michael Tolland. 
Ce que Rachel va découvrir est presque inconcevable : une mystification audacieuse qui menace de déclencher un scandale mondial. 

Avis : 5/5
Entre pouvoir et manipulation, la frontière est bien maigre. C'est ce que va tenter de déjouer Rachel Sexton, une analyste qui doit surveiller ses arrières pour rester en vie dans cette enquête scientifique. 

Dan Brown réalise le thriller typiquement réussi où l'on trouve tous les codes du bouquin qu'on ne posera que sous la menace d'une arme. Entre des personnages mystérieux et charismatique et un décor polaire (Arctique) ou politicien, une traque époustouflante jusqu'à un crescendo auquel on ne s'attend pas.

S'il fallait retenir uniquement une oeuvre de ce grand monsieur, sans hésiter, j'enfilerais Deception Point dans ma valise !

Anges & Démons, D. Brown

Anges & Démons, de Dan Brown (US), Editions J.-C. Lattès, 2007

Synopsis :
ILLUMINATI... Robert Langdon n'en croit pas ses yeux. Pourtant l'inscription s'étalait bien devant lui, marquée au fer rouge sur le cadavre de Leonardo Vetra, éminent chercheur du Conseil européen pour la recherche nucléaire en Suisse.
Pour le célèbre symbologue, ce crime est signé : la société secrète tant redoutée est de retour après quatre siècles de silence.
Son but ? Anéantir l'Eglise catholique et son symbole, le Vatican...

Avis : 5/5
Tout d'abord, une précision s'impose : Anges & Démons est le PREMIER volet de Dan Brown avec son personnage emblématique, Robert Langdon. N'ayant pas eu un énorme succès, il n'a pas été traduit en français. Mais après le carton du Da Vinci CodeAnges & Démons a vu le jour dans d'autres langue, donc sorti après. Bref, on s'y perd un peu... En prenant la chronologie de l'auteur : Anges & Démons -> Da Vinci Code -> Le symbole perdu -> Inferno.

Quel liens y'a-t-il entre le LHC (Large Hadron Collider) du CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire) à Genève, une secte morte depuis longtemps, les Illuminati, et le Vatican ?
Oh bon sang, pas un lien, mais beaucoup de liens ! 
Alors que le Pape s'est éteint, ouvrant un conclave, le CERN se fait voler de l'antimatière. Quel meilleur lieu que le Vatican pour y camoufler cet explosif surpuissant ? Mais surtout, pourquoi ?
Tout un travail que devra accomplir un Robert Langdon qui accomplit au passage son rêve : vadrouiller dans les archives du Vatican.
Un huit-clos terrible, promettant des heures intenses de lecture et de questionnement.
A mes yeux, Dan Brown écrit ici le meilleur de Langdon.

Da Vinci Code, D. Brown

Da Vinci Code, de Dan Brown (US), Editions J.-C. Lattès, 2005

Synopsis :
Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour...
De passage à Paris, Robert Langdon, professeur à Havard et spécialiste de symbologie, est appelé d'urgence au Louvre, en pleine nuit. Jacques Saunière, le conservateur en chef a été retrouvé assassiné au milieu de la Grande Galerie. Au côté du cadavre, la police a trouvé un message codé. Langdon et Sophie Neveu, une brillante cryptographe membre de la police, tentent de le résoudre. Ils sont stupéfaits lorsque les premiers indices le conduisent à l’œuvre de Léonard de Vinci. Ils découvrent également que Saunière était membre du Prieuré de Sion, une société secrète dont avaient fait partie Nexton, Boticelli, Léonardo da Vinci, Victor Hugo, et qu'il protégeait un secret millénaire. L'enquête de nos deux héros les entraînera à travers la France et le Royaume-Uni, non seulement pour chercher une vérité longtemps cachée concernant la Chrétienté, mais également pour échapper à ceux qui voudraient s'emparer du secret. Pour réussir, il leur faut résoudre de nombreuses énigmes, et vite, sinon le secret risque d'être perdu à tout jamais.

Avis : 5/5
C'est lors d'un cours de français, anodinement, que mon enseignante m'a glissé ce mot. "Avez-vous déjà essayé le bestseller du moment ?"

Il n'en a pas fallu plus pour que je me dirige à la bibliothèque du BBZ/CFP de Bienne pour acquérir cet ouvrage qui, déjà par le titre, me mettait l'eau à la bouche.

Et cette enseignante a bien fait car il ne m'a fallu longtemps, à l'époque, pour cumuler les heures de lecture et arriver au bout de cette fantastique aventure. Un suspense constant, des mystères enfouies de l'Eglise, un professeur en symbologie avec qui j'ai sympathisé rapidement, de même pour sa collègue d'un jour, Sophie. Qu'on aime ou pas les théories de Brown dans ce livre, il reste cependant une fiction ; enfin, en partie.
Beau récite, beau rythme, superbes décors, rien à redire : un chef d'oeuvre à posséder... comme un Joconde !