Divergente T1, V. Roth

Divergente T1, de Vernonica Roth (US), Nathan, 2014

Synopsis :
Dans un monde où on ne peut appartenir qu’à une seule faction parmi 5, une jeune fille apporte le chaos.

Dans un Chicago post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions : les Altruistes, les Audacieux, les Sincères, les Érudits et les Fraternels. Chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite.

Les enfants grandissent dans la faction où ils sont nés. À 16 ans ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests pour connaître la vertu la plus proche de leur personnalité.

Pour Beatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore. Son choix ne sera pas sans conséquences. Il apportera le chaos mais lui fera aussi découvrir l’amour...

Avis : 5/5
Veronica Roth... Une universitaire qui, au lieu de faire ses devoirs d'écriture créative, a décidé d'écrire la série Divergente. Vous savez quoi ? Nul ne devrait plus faire ses tâches scolaires et préférer écrire ce qu'il a en tête. L'auteure de ce livre m'a bluffé, alors que j'avais déjà découvert son oeuvre en version cinématographique.

L'histoire commence d'entrée par la pose du décor pour cette dystopie bien étrange. Une guerre a éclaté, une ville isolée (Chicago) tente de survivre. Jusqu'ici, le scénario peut rappeler d'autres livres ou films. Pourtant, le modèle des factions, le fonctionnement de la société, les personnages attachants tels Tris, Quatre, Christina, Will, etc m'ont vite fait oublier tout le reste. L'écriture est claire, simple et limpide. La variation dialogues/description est menée à la baguette. Que d'éloges encore à écrire... j'en aurais pour bien des lignes. 

Tandis que je m'attendais à un roman d'ado balourd à la sauce Hunger Games, me voilà subjugué par tant de brio !