S. J.J. Abrams & D. Dorst

S. (Straka), de J.J. Abrams & Doug Dorst (US), Editions Michel Lafon, 2014

Synopsis :
Straka est le nom de l’écrivain le plus énigmatique du XXe siècle. Auteur de dix ouvrages sombres et scandaleux, il aurait trouvé la mort en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité. D’aucuns pensent qu’il est lié au déclenchement de la Première Guerre mondiale, d’autres, qu’il est le nom derrière lequel se cache une sinistre société secrète ; quelques originaux disent même qu’il s’agit de l’esprit d’une nonne martyre s’exprimant par l’intermédiaire d’une fillette de 9 ans ! Éric, doctorant en lettres fasciné par cet auteur, tente de percer son mystère. Pourtant, seul, il piétine. Ce n’est qu’en retrouvant la copie égarée du dernier ouvrage de Straka, Le Bateau de Thésée, annoté par Jennifer, une autre étudiante, qu’il avance dans son enquête. La jeune fille a un esprit plus audacieux que le sien, et ses théories farfelues pourraient bien être plus proches de la vérité que les siennes. Travaillant de concert, les deux étudiants sont désormais tout près de découvrir l’identité de Straka. Un secret qui a pourtant défié le monde pendant près d’un siècle. Et certains sont prêts à tout pour le préserver… jusqu’à faire couler le sang. 

Avis après déballage : 10/5
Avis lecture 1er niveau, Le Bateau de Thésée : 5/5
Avis lecture 2ème niveau, Lecture en marge : 2/5
Avis lecture 3ème niveau, Pièces intégrées : ?/5

Déballage

Un OVNI, l'objet qui redore le blason du livre physique et qui va attirer la jalousie des fanatiques du Ebook. On reçoit d'abord une fourre cartonnée frappée d'un de style gothique. On pousse la languette, et on sort le monstre.
Surprise ! Un livre nommé Le Bateau de Thésée nous arrive dans les mains. Sur la tranche, une étiquette d'une bibliothèque. Pas de 4e de couverture. Sur l'autre face, des tampons de bibliothèque de diverses couleurs, datant de plusieurs décennies parfois.
OK ! Attaquons alors ! On ouvre et là, des feuillets qui volent : une sorte de boussole cryptée, une nappe de restaurant avec un dessin à la main d'une carte géographique, des cartes postales cachetées, fax, extrait d'un journal étranger, analyse, une photo floue en noir et blanc, sans nom, une lettre manuscrite, etc. Les documents émanent du monde entier, ou presque.
Bon bon bon ! Mettons ça de côté et lisons !
Encore une fois, le trouble arrive : des annotations partout en marge, manuscrites de deux écritures différentes, en plusieurs couleurs, tantôt énormes tantôt petites. Parfois, plus de notes que de réel texte.
Plus qu'un livre, un objet venu d'ailleurs, d'une qualité incomparable qu'on regarde à trois fois avant d'ouvrir. Les critiques vont du néant à l'absolu. Pour ma part, un mot : CHEF D'OEUVRE !!!
Très bien, mais... comment lit-on cet OVNI ? Heureusement, des forums fleurissent sur le Web et proposent divers angles d'attaque. Vous l'aurez compris, pour avoir un avis général, il faudra plusieurs semaines de lecture intense. Donc, pas tout le monde aimera, il ne s'agit pas d'une histoire à sonder avant de dormir...
Donc, c'est parti pour la lecture du 1er niveau !

1er niveau

Le Bateau de Thésée est terminé, et mon avis est noyé sous les paradoxes. On suit l'aventure d'un type qui se nomme S. et qui a perdu la mémoire. Au long du récit, il est mené à divers endroits dans un bateau toujours plus démuni. Son histoire est ponctuée de points d'interrogation ; pourquoi ? qui est-il ? qui est cette femme qui semble le connaître ? que lui veulent les marins du bateau ? qui est la fameux Vévoda ? pourquoi un fichu singe croise-t-il sans arrêt sa route ? etc.
Vous l'aurez compris, beaucoup de questions, et pas de réponses...
Si les 200 premières pages sont lentes, la suite mérite qu'on s'y intéresse. Pourtant, arrivé à la dernière page, j'ai ressenti une profonde déception ! Un tel roman mérite mieux, de quoi mettre en rogne d'avoir passé du temps en sa compagnie.
Ce livre ressemble plus à une trame psychologique et/ou philosophique. En le lisant au premier degré, on ne peut le trouver qu'insipide. Mais si l'on va plus profondément, il doit regorgé de richesse. 

 

2ème niveau

3ème niveau