Anges & Démons, D. Brown

Anges & Démons, de Dan Brown (US), Editions J.-C. Lattès, 2007

Synopsis :
ILLUMINATI... Robert Langdon n'en croit pas ses yeux. Pourtant l'inscription s'étalait bien devant lui, marquée au fer rouge sur le cadavre de Leonardo Vetra, éminent chercheur du Conseil européen pour la recherche nucléaire en Suisse.
Pour le célèbre symbologue, ce crime est signé : la société secrète tant redoutée est de retour après quatre siècles de silence.
Son but ? Anéantir l'Eglise catholique et son symbole, le Vatican...

Avis : 5/5
Tout d'abord, une précision s'impose : Anges & Démons est le PREMIER volet de Dan Brown avec son personnage emblématique, Robert Langdon. N'ayant pas eu un énorme succès, il n'a pas été traduit en français. Mais après le carton du Da Vinci CodeAnges & Démons a vu le jour dans d'autres langue, donc sorti après. Bref, on s'y perd un peu... En prenant la chronologie de l'auteur : Anges & Démons -> Da Vinci Code -> Le symbole perdu -> Inferno.

Quel liens y'a-t-il entre le LHC (Large Hadron Collider) du CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire) à Genève, une secte morte depuis longtemps, les Illuminati, et le Vatican ?
Oh bon sang, pas un lien, mais beaucoup de liens ! 
Alors que le Pape s'est éteint, ouvrant un conclave, le CERN se fait voler de l'antimatière. Quel meilleur lieu que le Vatican pour y camoufler cet explosif surpuissant ? Mais surtout, pourquoi ?
Tout un travail que devra accomplir un Robert Langdon qui accomplit au passage son rêve : vadrouiller dans les archives du Vatican.
Un huit-clos terrible, promettant des heures intenses de lecture et de questionnement.
A mes yeux, Dan Brown écrit ici le meilleur de Langdon.