Da Vinci Code, D. Brown

Da Vinci Code, de Dan Brown (US), Editions J.-C. Lattès, 2005

Synopsis :
Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour...
De passage à Paris, Robert Langdon, professeur à Havard et spécialiste de symbologie, est appelé d'urgence au Louvre, en pleine nuit. Jacques Saunière, le conservateur en chef a été retrouvé assassiné au milieu de la Grande Galerie. Au côté du cadavre, la police a trouvé un message codé. Langdon et Sophie Neveu, une brillante cryptographe membre de la police, tentent de le résoudre. Ils sont stupéfaits lorsque les premiers indices le conduisent à l’œuvre de Léonard de Vinci. Ils découvrent également que Saunière était membre du Prieuré de Sion, une société secrète dont avaient fait partie Nexton, Boticelli, Léonardo da Vinci, Victor Hugo, et qu'il protégeait un secret millénaire. L'enquête de nos deux héros les entraînera à travers la France et le Royaume-Uni, non seulement pour chercher une vérité longtemps cachée concernant la Chrétienté, mais également pour échapper à ceux qui voudraient s'emparer du secret. Pour réussir, il leur faut résoudre de nombreuses énigmes, et vite, sinon le secret risque d'être perdu à tout jamais.

Avis : 5/5
C'est lors d'un cours de français, anodinement, que mon enseignante m'a glissé ce mot. "Avez-vous déjà essayé le bestseller du moment ?"

Il n'en a pas fallu plus pour que je me dirige à la bibliothèque du BBZ/CFP de Bienne pour acquérir cet ouvrage qui, déjà par le titre, me mettait l'eau à la bouche.

Et cette enseignante a bien fait car il ne m'a fallu longtemps, à l'époque, pour cumuler les heures de lecture et arriver au bout de cette fantastique aventure. Un suspense constant, des mystères enfouies de l'Eglise, un professeur en symbologie avec qui j'ai sympathisé rapidement, de même pour sa collègue d'un jour, Sophie. Qu'on aime ou pas les théories de Brown dans ce livre, il reste cependant une fiction ; enfin, en partie.
Beau récite, beau rythme, superbes décors, rien à redire : un chef d'oeuvre à posséder... comme un Joconde !