A tout jamais, N. Sparks

A tout jamais, de Nicholas Sparks (US), Editions Pocket, 2002

Synopsis :
Chaque mois d'avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C'était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes, Jamie Sullivan avait le don de l'agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l'inviter. Elle le prévient : D'accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. La vie en décide autrement : entre les deux jeunes gens, c'est le coup de foudre. Mais Jamie apprend à Landon qu'elle n'a plus que quelques mois à vivre.

Le roman profondément émouvant d'une passion plus forte que la mort.

Avis : 5/5
"Elle lui a appris à vivre. Il lui a appris à aimer."
Tout pourrait se résumer à ces deux phrases. Sur la couverture, on apprend déjà qu'il y aura un bouleversement. Sur le 4e de couverture, on sait déjà la fin : Jamie va mourir. Nous voilà prévenus ! Le narrateur, dans le prologue, nous prévient également que l'on va pleurer. Et il ne s'est pas trompé.
Ce livre, qui a donné le film Le temps d'un automne, est à la fois atroce et magnifique. L'histoire nous pousse à nous questionner sur l'amour et ses mystères, sur la foi, sur la maladie, sur l'adversité au lycée.
A ce jour, je qualifie ce roman comme le meilleur de Nicholas Sparks. Je dirais même plus : la meilleure romance que j'aie pu lire à ce jour. 
Si le livre est très court quantitativement, la qualité nous attend au rendez-vous chaque page.
Un must-have à avoir dans sa bibliothèque !