L'ordre moins le pouvoir, N. Baillargeon

L'ordre moins le pouvoir, de Normand Baillargeon (CAN), Editions Agone, 2011

Synopsis :

Affirmez que vous êtes anarchiste et presque immanquablement on vous assimilera à un nihiliste, à un partisan du chaos voire à un terroriste.
Or, il faut bien le dire : rien n'est plus faux que ce contresens, qui résulte de décennies de confusion savamment entretenue autour de l'idée d'anarchisme. En première approximation, disons que l'anarchisme est une théorie politique au cœur vibrant de laquelle loge l'idée d'anti-autoritarisme, c'est-à-dire le refus conscient et raisonné de toute forme illégitime d'autorité et de pouvoir. Une vieille dame ayant combattu lors de la guerre d'Espagne disait le plus simplement du monde : " Je suis anarchiste : c'est que je n'aime ni recevoir ni donner des ordres."
On le devine, cette idée est impardonnable, cet idéal inadmissible pour tous les pouvoirs. On ne l'a donc ni pardonné ni admis.

Avis : 5/5
Un très bon livre, à mettre entre un maximum de mains.
Il ne s'agit pas là d'un roman, juste d'une réflexion et d'une étude d'un professeur émérite qui analyse et décortique le mouvement de l'anarchie, son histoire, ses idées conductrices. 
On en ressort plus fort, nourri par le grand travail de Normand Baillargeon, celui que j'appelle "le Chomsky canadien".