Le sixième homme, M. Kristensen

Le sixième homme, de Monica Kristensen (NW), Editions Gaïa Polar, 2012

Synopsis :
Connaissez-vous Longyearbyen ? Un nom assez énigmatique pour cette capitale minuscule nichée dans l’archipel du Svalbard et plongée une grande partie de l’hiver dans la nuit polaire.
C’est dans cette obscurité qu’un lourd manteau neigeux peine à éclaircir que la petite Ella disparaît. Le jardin d’enfants est pourtant bien surveillé, mais les petits aiment chahuter et se cacher sous la maison, entre les pilotis. Un homme rôde qui les observe. Des traces de pas dans la neige mènent droit à la mine de charbon. Située sur les hauteurs de la ville, cette mine est le centre de gravité de l’île. Chacun connaît dans son entourage un ou plusieurs de ses employés. Comment une si petite ville, d’à peine 2 000 habitants, pourrait longtemps cacher un criminel ?
Monica Kristensen choisit pour son roman un cadre qu’elle connaît comme sa poche. Aucune des particularités du Svalbard n’est éludée : la vie en petite communauté et l’absence d’anonymat, la rudesse du climat polaire, les dangers du travail à la mine et la précarité sociale de ses employés, l’omniprésence des ours et les sorties de pêche dans les glaces. On y est jusqu’au bout des moufles, et l’intrigue n’en est que plus palpitante !

Avis : 5/5
Monica Kristensen, un nom inconnu qui, après cinquante pages, s'est trouvé un nouvel adepte en ma personne ! Mon coup de coeur 2012 !
Si elle a désiré ne pas mettre le focus sur l'enquêteur en poste, elle a su rendre l'archipel du Svalbard bien plus que somptueuse. Les décors de cartes postales sont au rendez-vous, accompagnés des mentalités locales, là où le soleil n'apparait que huit mois de l'année.
Une intrigue palpitante !