On comptera les étoiles, F. Hana

On comptera les étoiles, de Fleur Hana (FR), J'ai lu, 2019

Synopsis :

Nous avons tous une bonne étoile, encore faut-il la trouver… Lycéenne solitaire et réservée, Amélia entretient toujours des liens très forts avec sa confidente, Maëva, malgré la distance qui les sépare. Elle ne souhaite qu’une chose : ne pas faire de vagues et s’acheminer discrètement jusqu’à la délivrance – le bac. Quand elle rencontre Samuel, elle ne s’attend pas à ce que le bassiste au cœur tendre bouleverse son existence. Prévenant, drôle et sécurisant, il l’amène peu à peu à s’ouvrir aux autres et à la vie. Toutefois, lorsque la jeune fille croise une connaissance du passé, tout bascule. Amélia découvre que certaines blessures ne sont pas refermées, au risque de lui faire perdre à la fois Sam et sa meilleure amie...

Avis : 5/5

Personnages : 5/5
Décors : 5/5
Trame : 5/5
Emotion : 5/5
Globale : 5/5

Après plusieurs polars lus à la suite, une petite brève romantique était nécessaire. Après recherches, je suis tombé sur ce roman par un pur hasard sur Babelio et les notes affichées m'ont inspiré confiance. Bien m'en a pris ! Après très peu de pages, l'autrice - ou l'auteure - m'a conquis !

Sam semble être un adulescent idéal, plein de vie, de bonne énergie et sait se faire apprécier. L'autre personnage central n'a rien à voir : Amélia. Celle qu'il va vite surnommer "Lia" demeure mystérieuse, renfermée sur elle-même, discrète au plus haut point. C'est leur idylle assez dantesque que Fleur Hana nous invite à suivre. Lia est entourée de peu de monde ; sa meilleure amie Maëva, sa mère et des souvenirs. Encore une fois, Sam est à l'opposé. Niveau familial, il a trois soeurs très drôles et des parents typiques. Il fait partie d'un groupe de musique presque tous respirent la quiétude. Au-delà de Sébastien et surtout Marie, on s'attache facilement à quiconque. On sent que l'autrice a bien travaillé ses divers sujets. 

Le décor reste banal et peut se trouver n'importe où, en France, dans ce cas.  

Avec sa trame, Fleur Hana va sûrement en surprendre plus d'un ; ce ne fut pas mon cas ;-) J'ai lu en Lia comme dans un livre ouvert, mais l'importance n'était pas là. On sait également qu'un rapprochement va avoir lieu entre elle et Sam, aucune surprise. Le point fort, c'est plutôt le crescendo dans leur relation, leurs dialogues merveilleux, leurs pensées respectives. Si tout est écrit à la première personne, un chapitre sur deux est raconté alternativement par Sam et Lia ; une belle perspective quand on pense à l'issu du roman. 

Plus qu'une romance avec de belles phrases entourées de sucre et de miel, ce livre renferme la naissance objective d'une belle relation d'amour, une vraie, peut-être même vécu. On comptera les étoiles est également drôle. Dans les dialogues, Sam et Lia frôlent parfois avec la philosophie ! On se laisse donc bercer au gré des lignes, puis des pages, sans regretter une seconde d'avoir choisi cette lecture. 

Avec logique et devant le brio de cette écriture, On comptera les étoiles entre dans mes coups de coeur avec grand fracas. Bravo à l'autrice - ou l'auteure !