Aliss, P. Senécal

Aliss, de Patrick Senécal (CAN), Editions Alire 2000, Fleuve Editions 2017

Synopsis :

Alice a dix-huit ans. Curieuse, intelligente et fonceuse, elle décide un jour de quitter sa province pour s’installer à Montréal. La métropole. La ville de tous les possibles. À son arrivée, suite à une rencontre inattendue, Alice débarque dans un quartier peuplé d’excentriques. Comme Charles, mathématicien dandy et tourmenté ; Verrue, fumeur de joints et amateur de chansons populaires ; Andromaque, poétesse et tenancière d’un club de strip-tease un peu « spécial » ; ou les inquiétants Bone et Chair, fascinés par la torture. Alice mord la vie à pleines dents, prête à tout pour entrer dans le mystérieux Palais, où les hôtes privilégiés de la Reine Rouge se réunissent pour laisser libre cours à leurs fantasmes les plus extravagants, ou les plus cruels…

Avis : 4.6/5

Personnages : 5/5
Décors : 5/5
Trame : 4/5
Emotion : 5/5
Globale : 4/5

Vous connaissez bien entendu "Alice au Pays des merveilles" ? Bien. Prenez donc ce conte, imaginez à présent un Senécal y mettre toute sa folie et voici le résultat : Aliss. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet auteur, il faut vous y mettre d'urgence !

Dans ce roman catalogué thriller/fantastique, on y trouve bien des personnages de tout bord, assez loufoques, franchement dérangeant, abominables, complètement sutpides ou mégalo. Le choix est si varié et bien défini qu'on ne s'y perd pas, rendant la lecture plaisante.

Le décor se situe - soi-disant - à Montréal, mais pas tout à fait. Je vous laisserai découvrir par vous-mêmes le pourquoi du comment. Senécal a dépeint les lieux avec précision, n'omettant pas un détail. On se retrouve parfois décontenancé, marque que l'auteur demeure dans son style.

Un fil rouge assez simple avec cette ado de tout juste 18 ans qui se cherche, qui cherche ses limites, qui bravent des interdits et qui surtout tente de trouver LA bonne question. Ainsi déroule l'histoire où notre héroïne passe frontière après frontière, de Charybde en Scylla. L'univers impitoyable dans lequel se trouve Aliss repousse toujours l'inimaginable.

Des émotions avec Senécal, ça ne manque jamais. Et là, encore une fois, on est servi ! Humour, dégoûts, haine, peur, incompréhension, etc. Prenez la gamme et choisissez votre came.

Si un bouquin parlant et décrivant : des drogues, des scènes de torture, des partouze, des meurtres, de la prostitution, du sexe à gogo, de l'autocratie et de la folie à l'état pur ne vous fait pas peur, plongez dans Aliss sans gêne ni honte. Vous serez toujours les bienvenues dans l'univers très sombre, glauque et infâme de M. Patrick Senécal