Quand souffle le vent du nord, S. Glattauer

Quand souffle le vent du nord, de Daniel Glattauer (Aut), Le livre de poche, 2011

Synopsis :

En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement.

Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… 

De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. 

Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

Avis : 4.25/5
Personnages : 4/5
Décors : -
Trame : 4/5
Emotion : 5/5
Globale : 4/5

Roman épistolaire, ma première tentative, proposée par ma libraire à qui j'ai demandé amour et légèreté après quelques polars bien violents. Elle a reçu mon message 5/5 en me conseillant ceci.

Quand souffle le vent du nord, c'est un échange d'emails entre deux personnes. Emma Rothner, la trentaine, peut-être assez jolie, heureuse en mariage et avec deux enfants. L'autre, c'est Leo Leike, la trentaine, peut-être assez joli, célibataire suite à une relation destructrice. Un seul personnage écrira également ; je me dois de taire son identité ici. On s'attache très facilement à ces personnages dotés d'un humour sympa, d'un brin de philosophie et d'amitié réciproque. Tour à tour, chacun écrit à l'autre sous l'emprise de l'alcool et là, c'est le tournant ; l'amour s'est invitée sans crier gare. Un chassé croisé commence : je t'aime, moi non plus, je veux te voir, moi non plus. Leur seul rendez-vous laissera encore davantage de points d'interrogations. Finalement, vont-ils se rencontrer ? Le mariage d'Emma va-t-il survivre ?

Roman fortement apprécié par son côté unique. L'échange se fait dans un langage naturel, on se sent presque spectateur de la scène. Tantôt on rit de leurs écrits, ou l'on se fâche, voire même s'impatiente. Excellente lecture, sans pause. Petit bémol : LA FIN !!!