Cet été-là, L. Martin

Cet été-là, de Lee Martin (USA), Sonatine, 2017

Synopsis :

Plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

Tout ce qu'on a su de cette soirée-là, c'est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu'elle n'était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l'Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l'enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n'a jamais su ce qui était arrivé à Kathy. 

Que s'est-il réellement passé cet été là ? 

Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. 

Le frère de Katie, son professeur, la veuve d'un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. 

Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd'hui encore, qui manipule qui ? 

Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d'un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.<

Avis : 4.2/5

Personnages : 5/5
Décors : 2/5
Trame : 5/5
Emotion : 5/5
Globale : 4/5

Nominé au Pullitzer du roman, Cet été-là est le premier roman de Lee Martin. Il peut d'ores et déjà dormir tranquille : c'est une pure réussite !

On suite l'enquête à travers le prisme de plusieurs protagonistes qui, chacun leur tour, donnent leur avis, raconte ce qu'ils savent, ce qu'ils ont vu. Au milieu de ces récits, des mensonges, des manipulations, des pensées sordides. Il faut dire que cette façon originale de suivre une histoire m'a bien plu.

Ajoutez à cela des personnages étranges et les émotions font des sauts !

Excellent premier roman que je ne peux que conseiller de découvrir.