Promesse, J. Adler-Olsen

Promesse, de Jussi Adler Olsen (DK), Editions Albin Michel, 2016

Synopsis :
Bornholm, une île danoise de la mer baltique, fin des années 1990. Le cadavre d'une jeune fille est retrouvé dans un arbre, son vélo broyé au bord de la route. Aucune trace du chauffard : affaire classée. Sauf pour un inspecteur de la police locale qui finit dix-sept ans plus tard par demander l'aide de l'inspecteur Carl Mørck. Avant de se tirer une balle dans la tête.
À l'initiative de Rose, l'assistante du flegmatique Mørck, l'insolite trio du Département V en charge des cold cases débarque sur l'île de Bornholm. En remuant le passé, ils prennent le risque de réveiller de vieux démons...

Avis 
Personnages : 5/5
Décors : 5/5
Trame : 5/5
Emotion : 5/5
Globale : 5/5

 

A la question "vais-je un jour critiquer en mal un livre de Jussi Adler-Olsen", je répondrais qu'aujourd'hui n'est pas ce jour ! Sixième pavé du Danois et son Département V emmené par le trio tordu Morck, Assad et Rose.

Ces derniers personnages restent ici fidèles à eux-mêmes : un Carl Morck plus cynique que jamais, un Assad revisitant les plus sombres expressions autour des chameaux, une Rose au bord de l'anévrisme. Y sont mêlés des gens issus d'un mouvement polygame très spécial, peut-être lié à un crime, voire plusieurs. La trame est fluide, sans longueur et le coupable se cache au milieu d'une enquête pleine de noeuds.

Des décors où l'on aimerait se balader, bien des émotions. Bref, pas de quoi se trouver en reste. 

Seul point noir au tableau : comme cela va être long d'attendre son prochain opus !!!