L'effet papillon, J. Adler Olsen

 

L'effet papillon, de Jussi Adler Olsen (DK), Editions Albin Michel, 2015

Synopsis :
Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d'une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu'il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d'un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois derrière les maisons de son ancien clan, et doit fuir, poursuivi par son oncle qui veut le faire taire. 

Parallèlement, l'enquête du Département V sur la disparition d'un officier danois, piétine. Du moins, jusqu'à ce que Carl Mørck ne découvre qu'un jeune voleur, Marco, pourrait avoir des informations pour résoudre ce cold case. 

Déjà traqué par la bande de Zola, Marco déclenche malgré lui un tsunami d'évènements et se retrouve avec des tueurs serbes et d'anciens enfants soldats sur le dos. Aucun moyen ne sera épargné pour l'éliminer et gagner le département V de vitesse.


Encore une fois, Jussi Adler-Olsen a réussi à nous surprendre. Dans ce cinquième tome de la série, Carl Mørck et ses assistants s'engagent dans une course-poursuite au suspense haletant qui, des rues de Copenhague, les amène jusqu'en Afrique.

Avis 
Personnages : 5/5
Décors : 5/5
Trame : 5/5
Emotion : 5/5
Globale : 5/5

 

S’il y a bien un auteur qui ne pourra jamais me décevoir, c’est bien Jussi Adler Olsen. De roman en roman, il ne cesse de se bonifier ; reste à savoir quand est-ce qu’il plafonnera !

Dans L’effet Papillon, l’auteur nous entraine dans les bas-fonds d’une administration danoise à la dérive, où les crimes en col blanc passent trop souvent inaperçu. Une affaire de banque étrange, d’actions mal placées, de détournements ou de simple self-service dans le porte-monnaie de l’Etat.
En parallèle, l’histoire d’un jeune adolescent qui refuse son passé-présent-avenir de gitan, de voleur et de mendiant et qui décide de s’émanciper pour survivre à un gourou autoproclamé qui n’a pas une once de scrupule. Bientôt, des truands peu recommandables en grand nombre vont se mettre à le chasser.

 Pour l’équipe du Département V, tout commence par une affiche retrouvée par Rose. Dessus, l’avis de recherche d’un homme disparue avec le message d’une fille prête à tout pour le retrouver.
Dans ce cinquième ouvrage, un acteur bien aimé par l’inspecteur Carl Mock et son troublant assistant Assad va quitter son poste, au plus grand désarroi du flic. Par-dessus le marché, on va lui mettre dans les pattes quelqu’un dont il se serait volontiers passé. Un point m’intéressait davantage et concernait son acolyte, je n’ai pas été déçu : le secret le mieux gardé d’Assad va commencer à s’effriter…

Ce roman restera longtemps une vraie pépite, le temps file sans qu’on l’aperçoive tant l’histoire intrigue. Lecture à conseiller sans hésitation !!!