Immoral, C. Wilkox

Immoral, de Chloe Wilkox (USA), Editions Addictives, 2019

Synopsis :

Provocant, grisant et irrésistible.

Star de l’équipe de football américain du lycée, Logan est sexy, puissant, invincible. Aucune fille ne résiste à son charme, il obtient ce qu’il veut d’un claquement de doigts.

Sauf avec Izzie. Sa future demi-sœur lui tient tête, l’agace et refuse de se laisser intimider.

Il ne devrait pas trouver cela excitant. Il ne devrait pas la désirer, rêver d’elle, de baisers et de nuits débridées.

Leurs parents vont se marier, la société l’interdit, ils deviendraient des parias…

Mais comment résister ?

Avis : 4/5

Personnages : 4/5
Décors : 4/5
Trame : 4/5
Emotion : 4/5
Globale : 4/5

Découverte de Chloe Wilkox qui parade en tête des romances depuis quelques temps ! Après avoir fouillé sa bibliographie, je me suis arrêté sur Immoral car il y avait un aspect sportif.

On suit les péripéties de Logan et Isobel (alias Izzie, elle déteste son prénom), bientôt demi-frère et demi-soeur sur le papier. En effet, Baxter, père de Logan, va bientôt épouser Karen, mère d’Izzie. Du coup, ces deux ados du même âge doivent cohabiter bien qu’il se détestent ouvertement et s’envoient des bombes verbales à tout bout de champ. Logan, c’est le sportif au corps sculptural qui enchaîne les nanas sans remords. Il ne fait pas dans la dentelles, paraît assez sauvage, enragé et limite taré par moment. Pourtant, il cache très bien son jeu. Tout le contraire d’Izzie ! Studieuse, réservée, quelques kilos en trop et amoureuse de littérature. Très vite, l’attirance se fait ressentir entre eux.
Izzie n’a qu’une seule amie : Steff. Cette dernière craque bien sûr pour Logan bien qu’elle ne partage pas beaucoup de points en commun avec lui. Et puis, surtout, Izzie est en couple avec le quarterback du lycée, Erik, un prétentieux camouflé en preu chevalier servant qu’on apprécie énormément avant de la haïr au plus haut point.
Du côté de Logan, on le dit en couple avec Tanya, une amie d’enfance. Il la trompe sans relâche sans que celle-ci n’élève la voix. Mais attention aux apparences… Tanya est finalement un personnage merveilleux, trop peu exploité. C’est d’ailleurs elle qui va s’évertuer à défendre Izzie de Coral, l’ex d’Erik. Elle, croyez-moi bien, dès qu’elle apparaît, vous avez envie de la massacrer !
Si je n’ai pas mis 5 à cette partie, c’est uniquement à cause des dialogues. Si à 18 ans, vous parlez de la sorte…

Côté carte postal, on découvre Felt, une ville paumée au fin fond du Texas où le conservatisme est implantée depuis toujours. On apprécie les descriptions du lycée, de leur maison, des points du chute des ados pour leurs fêtes. L’espace d’un chapitre, on s’en va du côté de New York et ses nombreux quartiers. C’est sobre et assez réussi.

Le roman est écrit la première personne et le narrateur change suivant les chapitres. Tantôt Izzie, tantôt Logan. Comme toute romance, on sait à peu près vers quoi on se dirige : ils se détestent, ils vont s’aimer, se disputer et retomber follement amoureux dans les ultimes pages. Hé bien, pas tout à fait ! Je n’en dirai pas plus de peur de gâcher le suspense car Chloe Wilkox réserve quelques surprises. Petit bémol ceci dit, et c’est peut-être culturel : en quoi serait-ce si malsain que Logan et Izzie s’aiment ? Ils n’ont pas aucun lien de parenté, bon sang ! Vouloir ainsi se cacher de leur parent, du lycée et de toute la société… Pourquoi ? Si ceci est Immoral, j’ai manqué un aspect juridique ou moral.

Que ressent-on en lisant ce bouquin ? De la joie, de la gaieté, de la bonne humeur, des rires avec la répartie d’Izzie, de l’introspection quant à notre jeunesse, également. Immoral est très réussi de ce côté, il manque juste un je-ne-sais-quoi pour sortir de la masse de romans du genre.

Finalement, j’ai passé un agréable moment de lecture avec Chloe Wilkox et quelque chose me dit que je ne vais pas m’arrêter à un seul bouquin d’elle. Entre les thrillers, il faut parfois mettre un peu couleur et Immoral a parfaitement rempli son rôle.