Un choix, N. Sparks

Un choix, de Nicholas Sparks (US), Editions Michel Lafon, 2013

Synopsis :
Des amis fidèles, de fabuleux voyages aux quatre coins du monde, un travail passionnant, une maison au bord de l’eau… La vie de Travis Parker a de quoi faire bien des envieux. Seule ombre à ce tableau idyllique : il se sent seul. Impossible pour lui d’entretenir une relation sérieuse avec une femme. Jusqu’au soir où Gabby Holland, sa nouvelle voisine, débarque en furie dans son jardin…
Onze ans plus tard, survient un drame qui va non seulement frapper leur couple et la famille qu’ils ont fondée, mais placer Travis devant un dilemme déchirant : jusqu’où devra-t-il aller pour garder son amour vivant ?

Avis : 4/5

« Jusqu’où doit-on aller par amour ? »
A nouveau, du bel et grand Sparks qui reprend son style d’écriture pour mélanger ce qu’il désire nous transmettre : de l’amitié, de l’amour, des choix terribles, une vie de famille à gérer, un drame qui ôte au personnage principal, Travis, toute possibilité de dormir tant son dilemme est grand.
L’histoire est à la fois magnifique, troublante et touchante, on ne peut en ressortir indemne. 
Alors pourquoi le noter 4/5 ? Simplement parce que, comme trop souvent, le synopsis nous en donne déjà beaucoup trop. Avec moins d’informations et plus de précision, le lecteur aurait été moins frustré et plus imaginatif.
Dommage, car ce bouquin reste bourré de positifs.