L’hypnotiseur, L. Kepler

L’Hypnotiseur, de Lars Kepler (SW), Editions Actes Sud, 2010

Synopsis :
Dans une maison de la banlieue de Stockholm, une famille est sauvagement assassinée.
Seul un garçon échappe au massacre, mais il navigue entre la vie et la mort, inconscient. L’inspecteur Joona Linna décide alors de recourir à un hypnotiseur pour pénétrer le subconscient du garçon et tenter de revoir le carnage à travers ses yeux.? Roman policier d’une intelligence redoutable doublé d’un thriller terrifiant, « L’Hypnotiseur », première enquête de l’inspecteur Joona Linna, fera date dans l’histoire de la littérature policière scandinave.
Il y aura un avant et un après Lars Kepler. 

Avis : 3/5
Il y avait tout pour plaire : Actes Sud, un duo suédois cachant un pseudo, un hypnotiseur, une première scène de boucherie… Et pourtant, quelle grande déception. 

On sent bien trop qu’un tandem écrit, et ça m’a beaucoup déplu. L’enquête n’a rien d’intrigant et les personnages restent insipides. Pas de rythme, les dialogues sont hypnotisants et ennuyeux à mourir.
Bref, je ne garderai de Lars Kepler que le décor bien dépeint de la Suède !