L’heure écarlate, A. Cleeves

L’heure écarlate, d’Ann Cleeves (SCO), Editions Belfond

Synopsis :

Dans un coin perdu de l’archipel écossais des Shetland, une archéologue exhume de mystérieux ossements et, avec eux, les encombrants secrets de deux familles… Une nouvelle enquête de l’inspecteur Jimmy Perez, flic taciturne, compatissant et redoutablement efficace. Hattie en est convaincue : le jardin de Mima Wilson abrite les vestiges d’une demeure médiévale. Mais lorsqu’elle déterre un crâne humain teinté de rouge, la jeune archéologue s’interroge : ce squelette date-t-il vraiment du Moyen Age ? Peu de temps après, c’est le corps de Mima qui est retrouvé au fond du jardin : la vieille dame aurait été victime d’un accident de chasse. Une conclusion qui laisse Jimmy Perez perplexe. Et quand celui-ci découvre le cadavre de Hattie dans la fosse, impossible de nier l’évidence : c’est un huis clos meurtrier qui se joue sur l’île. Mais pour exhumer les sanglants mystères enfouis près des lochs, Jimmy va devoir faire preuve de beaucoup de patience… et de persuasion. Car les langues des insulaires sont dures à délier. Et, dissimulé dans la brume, un assassin semble bien décidé à conclure une oeuvre débutée des générations plus tôt.

Avis : 4/5
Une petite enquête policière et archéologique dans un décor écossais magnifique. Les paysages décrits restent le point fort de ce roman.
Ann Cleeves sait jouer de la psychologie dans ses personnages ; dur de délier les langues au Shetland.
Avec un brin de suspense en plus, je l’aurais classé dans mes coups de coeur.